L’affaissement précoce du visage, une solution existe

Ceci est un article du Blog du Docteur Foumenteze

A 28/30 ans voire parfois dès 25 ans, certaines femmes et hommes constatent un début d’affaissement de leurs pommettes et de leurs joues.

Sans rapport avec aucune maladie ni fatigue particulière, cet aspect « mauvaise mine » de leur visage est dû à une hérédité qu’elles connaissent déjà chez d’autres membres de leur famille.

La demande est-elle raisonnable à cet âge ?

Cette demande n’est ni excessive ni irrationnelle. Elle doit être entendue, comprise et répondue.

Que faire ?

Malgré une demande justifiée des patient(e)s, aucun plasticien sérieux n’envisagera à cet âge un lifting chirurgical.

Les moyens physiques (laser, ultrasons, radiofréquence, onde de choc) sont totalement inefficaces.

Les injections de botox sont inutiles puisqu’il ne s’agit pas de contractions musculaires excessives ;  tandis que les injections d’acide hyaluronique ou d’autres produits volumateurs sont un contre-sens scientifique puisque les patient(e)s ne manquent absolument pas de volume mais nécessitent juste un repositionnement de celui-ci.

Une seule technique permet aujourd’hui de répondre efficacement à cette demande et il s’agit du lifting par fils de suspension (tenseurs / de suspension). En effet, ce lifting médical va repositionner en douceur les tissus précocement affaissés. Le patient retrouvera durablement l’ovale de son visage ainsi que la forme originelle de ses pommettes.

Cliquez ici pour retrouver la page dédiée aux fils tenseurs