Lifting sans chirurgie par fils tenseurs

Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 1

Le lifting médical par fils tenseurs permanents

La technique du lifting permanent par fils de suspension, aussi appelés fils crantés ou fils tenseurs, est toujours non-chirurgicale et réversible. Si les fils résorbables apportent un résultat très convenable pour le patient jeune, ne subissant qu’un affaissement restreint et localisé, le lifting par fils tenseurs permanents dispose d’une efficacité et d’une durabilité des résultats sans commune mesure. Il offre un rajeunissement constaté de 5 à 10 ans de l’apparence.

Pour visiter la page dédiée aux fils tenseurs résorbables, cliquez ici

Pourquoi le lifting ?

Parce que contrairement à l’idée répandue, le visage ne subit qu’une fonte très modérée de certains tissus adipeux (graisse) sous-cutanés. On constate même une légère augmentation du volume total de graisse, profonde et superficielle, sous la peau au moins jusqu’à l’âge de 80 ans. La rupture de l’ovale, l’effondrement des pommettes, l’apparition des bajoues, des sillons nasogéniens et des plis d’amertume ne sont donc en aucun cas dus à une quelconque fonte de cette graisse superficielle (aussi appelée « hypoderme »). Au contraire, ils sont le résultat d’un glissement de cette graisse depuis son emplacement originel dans le tiers moyen du visage vers le tiers inférieur de celui-ci. Faites le test avec un miroir, vous constaterez qu’une fois allongé tous ces signes de vieillissement ont disparu. Il s’agit d’un problème de répartition de la graisse dû à la gravité et non un problème de perte de volume.

Il faut donc employer une technique permettant de repositionner efficacement et durablement vers le haut ces fameux tissus affaissés. Seul le lifting par fils tenseurs (de suspension ou crantés) en est capable sans chirurgie.

Le Docteur Marc Benatar, chef de clinique à Nice, a justement présenté en 2013 une thèse sans appel sur ce sujet comportant l’étude de 100 patients analysés par IRM.

Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 2
réduite pour le carroussel
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 2
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 5
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 6
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 4
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 2
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 11
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 10
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 12
Fils tenseurs (crantés) ovale visage et cou Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs (crantés) ovale visage et cou Dr Foumenteze Cannes 2
Fils tenseurs (crantés) ovale visage et cou Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 13
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 14
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 15
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 7
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 8
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 9
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 10
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 11
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 12
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 8
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 9
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 7
Fils tenseurs permanents pour hommes - masculin Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs permanents pour hommes - masculin Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs permanents pour hommes - masculin Dr Foumenteze Cannes 2

Retrouvez l’intégralité de la galerie photos en bas de page

(Toutes ces photos sont celles de patient(e)s opéré(e)s exclusivement par le Dr Foumentèze)

Ce lifting médical est REVERSIBLE :

En effet, bien qu’il n’y ait strictement aucune raison pour que cela soit envisagé, il est toujours possible de REVENIR EN ARRIÈRE en choisissant de vous faire ENLEVER LES FILS, même des années après la pose. Les fils seront alors extraits par votre médecin et votre visage retrouvera simplement son apparence initiale. Grâce à l’injection d’un produit anesthésiant qui va surhydrater les tissus sous-cutanés, le retrait se fait en toute facilité. Le fil, comme lors de sa pose, n’endommage aucun tissu et ne crée aucun désordre en étant extrait. Il n’existe par ailleurs aucune fibrose importante autour du fil.

La pose tout comme l’éventuel retrait des fils ne laisse aucune trace sur le visage du patient. Le choix du lifting non-chirurgical par fils permanents n’est en aucun cas un engagement pour le reste de votre vie.

Le terme « permanent » peut faire peur et je le comprends. Il reflète simplement la parfaite biocompatibilité du produit et signifie que celui-ci reste parfaitement intacte dans le visage du patient.

Une apparence rajeunie de 5 à 10 ans :

Grâce au fil Infinite-Thread®, que j’ai mise au point avec le laboratoire Thread & Lift, le lifting médical par fils tenseurs permanents apporte des résultats dignes des lifting chirurgicaux tout en conservant un aspect totalement naturel et doux au visage. Le visage n’est jamais élargi, à l’inverse des injections de comblement, car les fils tenseurs ne rajoutent pas de volume.

De tels résultats permettent d’observer un rajeunissement de 5 à 10 ans de l’apparence du visage, grâce à leur action sur l’ensemble des zones affaissées :

Fils tenseurs (crantés) ovale visage et cou Dr Foumenteze Cannes 3

Le lifting du visage par fils tenseurs bénéficiera à ces 4 zones. Il est également désormais possible de traiter le tiers supérieur grâce aux fils tenseurs. Ils permettent de réaliser deux liftings distincts, celui des sourcils et celui de la lèvre supérieure. Ces deux interventions peuvent être réalisées indépendamment ou en complément du lifting du visage :

La peau retrouve un tonus perdu avec les années et se voit repulpée grâce à une meilleure vascularisation du visage

En effet, en s’affaissant, l’hypoderme (graisse superficielle du visage) entraine les vaisseaux sanguins qu’il contient vers le bas. Ces vaisseaux communiquent avec la peau (l’épiderme et le derme) et la nourrissent. Or, l’affaissement de l’hypoderme étire ces vaisseaux, ce qui provoque mécaniquement une réduction de leur diamètre. L’irrigation moins importante fait perdre à la peau sa qualité et son teint. En repositionnant l’hypoderme, les fils tenseurs vont alors permettre à ces vaisseaux de retrouver leur calibre d’antan et d’irriguer de nouveau correctement la peau pour lui faire retrouver une qualité bien supérieure. (Les effets que nous venons de décrire apparaissent en général entre 3 et 4 mois après le lifting médical.) Le lifting médical a donc un effet très positif sur la vascularisation de la peau, à l’inverse du lifting chirurgical décollant des plans sous-cutanés et sectionnant nombre de vaisseaux.

Un résultat garanti dans le temps :

Le repositionnement des tissus affaissés se fait grâce à la pose de fils tenseurs de chaque côté du visage (au niveau des joues). Pour assurer la durabilité du résultat, il est nécessaire que ces fils ne s’affaissent pas au fur et à mesure du temps.

Pour ce faire, nous disposons désormais d’un fil tenseur permanent de confection Française, nommé Infinite-Thread®. Ce fil est fait de matériaux ultra-résistants et comprend plus de 800 crans (4 tous les 1,5mm) issus d’une technologie brevetée. Ce nombre très important de crans, leur forme conique « anti-retournement » ainsi que leur orientation (8 axes de traction au lieu de 4) offre une puissance d’accroche des tissus affaissés identique à celle d’un lifting chirurgical. Cette faculté d’accroche a deux conséquences majeures :

  1. La première est la possibilité de traiter avec la même qualité de résultat les ptôses légères comme les affaissements importants ainsi que les peaux lourdes.
  2. La seconde conséquence est le maintien des résultats à très long terme grâce à l’action d’accroche des crans du fil, empêchant l’affaissement des tissus.

La durée d’efficacité prouvée est à ce jour de 10 ans.

10 ans

Nous parlons ici seulement du recul lié à l’efficacité. Concernant l’innocuité, ce recul dépasse largement les 50 années. En effet, les matériaux bio-compatibles composants les fils de suspension permanents sont les références utilisées par la médecine et la chirurgie depuis les années 1960, comme nous l’expliquons un peu plus loin en détail.

Je tiens ici à répondre à la question suivante qui m’est très souvent posée : « Que doit-on faire des fils une fois ces 10 années écoulées ? »

En premier lieu, il est nécessaire de préciser que ce chiffre de 10 ans n’est pas une barrière et ne signifie pas que l’effet des fils s’arrêterait net après le 10ème anniversaire de la pose. Il s’agit d’une observation issue de mon expérience, portant sur la durabilité moyenne des résultats dont ont pu jouir les premiers patients ayant bénéficié de l’association d’un fil et d’une technique de pose de qualité, au milieu des années 2000. Bien sûr la qualité des fils tenseurs ainsi que des techniques s’est encore améliorée depuis.

Par ailleurs, les fils ne disparaissent pas après 10 ans. En effet, le fil tenseur est dit « permanent » car il est fait de biomatériaux que le corps n’élimine ni à court ni à moyen terme. C’est la différence avec fils dits « résorbables ». Ce fil ne sera pas éliminé par le corps avant plusieurs décennies. Il n’est pas rare de retrouver ces biomatériaux intacts après 25 à 30 ans dans l’organisme. Le fil ne s’allonge pas non plus avec le temps. La qualité de résultat ne sera pas donc pas remise en question par l’altération du fil avant de très très nombreuses années.

Néanmoins, aucune intervention esthétique ne produit de résultat éternel. Il en va de même des fils tenseurs. D’où cela vient-il puisque les fils ne sont pas détruits par l’organisme ? La raison est simple. Comme pour un lifting chirurgical, le lifting par fils tenseurs va traiter les zones qui en ont besoin. Le jour de l’intervention, le praticien va réhausser les zones affaissées. Les fils vont être implantés dans ces zones. Par conséquent, les zones non traitées car non encore affaissées seront sujettes à ce phénomène à l’avenir. Ce sont elles qui donneront le sentiment de perte de résultat par la suite.

Il suffira alors de compléter l’acte qui avait été fait à l’époque, en rajoutant 1 fil sur la zone ou les zones à repositionner.

Il faut bien comprendre qu’il ne sera jamais nécessaire d’enlever les anciens fils, peu importe le nombre d’années écoulées !

La technique Parallèle, non chirurgicale et sans risque :

La pose de ces fils est non-chirurgicale, elle est réalisée à l’aide d’aiguilles à pointes non coupantes. Cela signifie qu’elle ne requiert aucun bistouri (ou scalpel) et ne représente donc aucun risque de cicatrice. De la même façon, la peau ne sera absolument pas dévascularisée avec ce lifting médical, au contraire de celle ayant subi un lifting chirurgical nécessitant un décollement de la peau par scalpel durant l’intervention.

La pose est de plus réalisée sous anesthésie locale, au sein d’un bloc opératoire dédié dans le cabinet, et ne nécessite donc aucune hospitalisation. Elle ne fait pas porter au patient le risque important de l’anesthésie générale.

Enfin, le fil parfaitement bio-compatible assure de l’impossibilité de toute allergie.

Le lifting par fils permanents ne présente aucune contre-indication à l’exposition au soleil, même directement après l’intervention

Les fils tenseurs présentent une résistance absolue à la pratique de tous les sports, même les plus extrêmes (ex: Arts martiaux, Boxe, Plongée, Sports d’Hiver, etc.)

Les fils tenseurs présentent également une résistance absolue à tous les chocs imprévisibles de la vie de tous les jours (ex: Chutes, Coups au visage, etc.)

Moins que la casse, tous ces traumatismes extérieurs ne pourront même pas détendre les fils.

Par ailleurs, les fils tenseurs n’empêchent jamais la réalisation d’un scanner ou d’une IRM. Ils n’ont aucune incidence, ni pour la pratique d’un examen médical (sans exception), ni pour la lecture des résultats. En cas d’intervention en urgence après un accident, les fils ne poseront jamais aucun problème au médecin ou chirurgien. Ces fils tenseurs ne ralentiront ni ne gêneront en aucun cas l’intervention, dans son efficacité comme dans sa qualité d’exécution.

J’utilise désormais la technique appelée « Parallèle ». C’est une technique encore plus simple que la technique Infinite-Lift, qui apporte une qualité de résultats et un confort encore supérieurs pour le patient.

La technique Parallèle ne suppose plus de jonction des fils au niveau de la tempe, ni de nœud au sommet du cuir chevelu. La qualité d’accroche du fil Infinite-Thread dans le temps rend ceci inutile. Chaque fil est indépendant avec la technique Parallèle. L’intervention est donc plus rapide et moins contraignante pour le patient. Cela permet de rendre l’intervention moins invasive, moins douloureuse, de limiter les suites et de réduire le temps opératoire à seulement 45 minutes pour un résultat encore plus efficace.

La technique parallèle permet également une bien meilleure ouverture du regard. Nous obtenons grâce à cela un effet bonne-mine incomparable. C’est une innovation par rapport aux résultats, déjà excellents, de la technique Infinite-Lift.

La technique Parallèle offre une durabilité record des résultats même sans retension des fils, comme l’avait déjà permis avant elle la technique Infinite-Lift. Autrefois nécessaire toutes les 3 ou 4 années, cet acte n’est plus utile pour conserver l’efficacité parfaite des fils tenseurs. Grâce à la puissance du fil Infinite-Thread®, la qualité des résultats est maintenue sans autre intervention, rendant la notion de retension tout à fait obsolète.

Cette possibilité de conserver, au fil des ans, la qualité du résultat initial est unique à ce jour, que ce soit en médecine ou en chirurgie de rajeunissement du visage.

En plus du rajeunissement immédiat de 5 à 10 ans, l’écart de perception de vieillissement continuera à grandir chaque année en comparaison avec une personne n’ayant pas bénéficié du lifting par fils permanents. Ainsi, si le gain d’apparence est de 10 ans à 60 ans, il sera presque de 15 ans 10 ans plus tard. Ce phénomène appelé médicalement « vieillissement différentiel » s’explique de deux raisons :

  1. L’affaissement des tissus à venir sera désormais bloqué ou au moins très grandement freiné par la présence des fils. Les fils viendront suppléer le système fibrillaire soutenant l’hypoderme du visage l’aidant ainsi à lutter contre sa propre perte de qualité due aux années et contre l’effet de la gravité.
  2. La qualité de la peau du tiers moyen du visage sera grandement améliorée grâce à une vascularisation retrouvée, comme nous l’avons expliqué en détail plus haut.

Ce gain évolutif appelé vieillissement différentiel démontre que le lifting par fils permanents représente une solution préventive pour les patients de moins de 40 ans à la ptose légère mais désireux d’aider leur visage à limiter l’affaissement à venir de ses tissus sous-cutanés.

L’assurance d’un résultat naturel :

Les fils tenseurs sont placés sous la peau dans un axe vertical. Ils repositionnent donc les tissus sous-cutanés dans les tiers supérieur et moyen selon ce même axe. Or cet axe est celui que suivaient ces tissus à leur origine, dans la jeunesse du visage. Cela redonne une apparence naturelle de jeunesse au patient sans que l’on ne puisse remarquer l’intervention. Cet avantage est rendu possible car la pose de fil ne nécessite pas d’incision et ne crée dons pas de cicatrice. En effet, à la différence de ce lifting médical, le lifting traditionnel chirurgical oblige à tirer en partie les tissus de façon oblique afin de cacher la cicatrice derrière les oreilles, là où cela se voit le moins. Malheureusement, un tel axe oblique rend parfois le résultat peu naturel.

Tracé vertical des fils tenseurs

Orientation diagonale du lifting chirurgical

Aucun élargissement du visage :

Le lifting par fils tenseurs permanents assure également un résultat naturel car il n’élargit jamais les traits du visage, ce qui peut malheureusement être constaté en cas d’injections de comblements importantes. Les fils ne rajoutent en effet aucun volume au visage, qui n’en a d’ailleurs quasiment jamais besoin.

Aucun pli ni aucune fronce :

Les fils ne provoquent jamais ni fronces, ni fossettes au niveau des joues, ni rides de la patte d’oie au niveau des yeux, quelque soit le type de fils tenseurs, si la pose est réalisée correctement. Les fils tenseurs ne créent jamais de plis sur le visage du patient.

Aucune altération des traits du visage, au repos comme en mouvement :

Le naturel des traits du visage ne changera en aucune manière après avoir bénéficié du lifting médical par fils tenseurs. Les fils ne créeront jamais aucune déformation dans les traits statiques ou dynamiques du visage du patient. Cet avantage précieux a deux explications. La première, garantissant au visage au repos de conserver son naturel, réside dans l’absence d’incision lors de ce lifting n’altérant donc jamais aucune structure musculaire, graisseuse ou nerveuse. La seconde explication, garantissant cette fois au visage en mouvement de conserver son naturel, réside dans le plan d’implantation des fils se trouvant au dessus et non dans les muscles du visage. Ces derniers ne sont donc jamais impactés par la présence des fils et leur action reste totalement libre. A titre d’exemple, si le visage du patient comporte une fossette celle-ci sera bien entendu toujours présente après l’intervention. Les fils tenseurs provoquent simplement un rajeunissement du visage sans en modifier ses particularités.

Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 2
Fils tenseurs (crantés) ovale visage contours Dr Foumenteze Cannes 1

Une intervention en toute discrétion :

Le résultat parfaitement naturel de cette technique permet au patient(e) ne pas avoir à parler de son intervention. Cela ne sera connu que de lui ou d’elle et de son médecin. Nul besoin de s’en expliquer ou encore de s’en justifier auprès de son entourage familial ou professionnel.

Cette discrétion est garantie grâce à :

  • Des fils toujours invisibles et indolores sous la peau, même au toucher;
  • L’absence de relief ou « bosse » sous la peau rendant impossible le risque d’y prendre votre peigne, celui de votre coiffeur, ou encore que votre dentiste le remarque. Que le patient ou n’importe quelle autre personne manipule la peau de la joue, même longuement et à répétition, les fils permanents resteront totalement indétectables (évidemment également par les portiques de sécurité, les fils n’étant pas métalliques);
  • L’absence totale de cicatrice et d’ecchymose;
  • La rapidité de l’intervention (3 heures de présence au cabinet);
  • L’absence d’hospitalisation;
  • La disparition totale des œdèmes après 15 jours (NB: Certains patients connaissent la persistance de petits œdèmes, dans les pires cas, jusqu’à 4 semaines après la pose, sans que cela ne les handicape et surtout bien-sûr sans douleur);
  • La reprise d’activité très rapide après seulement 3 à 8 jours.

Voici le visage d’une patiente 15 minutes à peine après la pose de fils tenseurs permanents. Vous pouvez constater la seule présence de légers œdèmes confirmant la grande discrétion de cette intervention : 

Personne ne remarquera que vous avez bénéficié d’une technique médicale mais tout le monde verra que vous avez l’air plus jeune, la mine radieuse, comme si vous reveniez de vacances…

Une formation et un fil Français :

  • J’ai réalisé plus de 1 000 poses depuis 2002 et suis enseignant à la Faculté de Médecine de Paris.
  • Le fil tenseur permanent que j’utilise s’appelle Infinite-Thread®. Il est issu du savoir-faire d’ingénieurs et de médecins Français, et est intégralement fabriqué en France. Sa qualité parfaite est ainsi garantie, de manière équivalente, pour chacun des fils produits par le laboratoire. Le laboratoire fabriquant ce fil s’appelle Thread & Lift.

La qualité du résultat dépend autant du fil, de la technique, que de la compétence du praticien. Sans formation, celui-ci aura tendance à s’orienter vers des techniques de poses simplistes ou inappropriées.

Un fil 100% neutre et non-agressif : Le fil Infinite-Thread®

Un fil fait de matériaux 100% neutres

Le fil de suspension permanent Infinite-Thread® présente une innocuité chimique absolue pour le corps humain. Les matériaux entrants dans la composition de ce fil sont exactement les mêmes que ceux des fils de sutures de chirurgie utilisés depuis plus de 50 ans. Ce recul de plus d’un demi siècle ne laisse planer aucun doute sur leur sûreté. Ces matériaux sont dits « bio-compatibles ».

Le corps accepte toujours et sans aucune exception le fil. Il ne travaille jamais contre celui-ci. Sa tolérance envers le fil est totale.

Un fil doux et atraumatique

Le fil de suspension Infinite-Thread® est doté de crans efficaces, sans jamais être agressifs pour le corps du patient. Ce crantage mesure moins d’un demi millimètre d’épaisseur.

L’inflammation passagère du visage faisant suite à l’intervention est le produit de la pose et non du fil implanté. Celui-ci n’entraine aucune réaction traumatique du corps. C’est pourquoi, malgré la présence d’un fil sous la peau du visage, l’inflammation n’est que temporaire.

Un fil d’une précision « sur mesure »

L’enveloppe du fil, en silicone solide, assure une très grande souplesse. Celle-ci lui permet d’accompagner naturellement chaque mouvement du visage du patient.

De plus, le fil que j’utilise est volontairement non élastique. Sur le plan thérapeutique d’abord, l’élasticité n’a aucun intérêt puisque les tissus du visage ne s’étendent jamais quelque soit la mimique effectuée, même vers le bas. Les études l’ont prouvée mais pour vous en convaincre, il suffit de mesurer l’écart inchangé entre 2 grains de beauté. Sur le plan de la précision ensuite, l’absence d’élasticité améliore la finesse du réglage de la tension du fil, la facilite et la rend beaucoup plus rapide.

Un fil absolument réversible

Le laboratoire a intelligemment coloré son fil en violet afin d’assurer une localisation facile de celui-ci en cas de dépose. Il s’agit en effet d’une couleur empêchant toute méprise avec un tissu humain, à l’inverse d’un fil transparent ou encore blanc. Par ailleurs, ce fil est également parfaitement visible à l’échographe.

Cette localisation garantie ainsi que la qualité de moulage du fil rendent sa réversibilité toujours possible aisément, sans limite de temps, sans séquelle et surtout sans ne laisser aucun résidu sous la peau.

Une technique pour tous :

  • Les femmes et les hommes,
  • Les personnes de 30 ans à plus de 65 ans
  • Les fumeurs comme les non-fumeurs,
  • Tous les types de peaux : claires comme colorées (Noires, Métissées, et Asiatiques)
  • Toutes les régions du visage : pommettes (sillon nasogénien), bajoues (plis d’amertume et rupture de l’ovale), cou, sourcils, front,
  • Les personnes ayant déjà bénéficié d’un lifting chirurgical,
  • Les personnes souhaitant bénéficier à l’avenir d’un lifting chirurgical,
  • Etc.
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 9
Fils tenseurs (crantés) permanents Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs permanents pour hommes - masculin Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 3

Les fils tenseurs permanents sont parfaitement adaptés à l’affaissement des tissus provoqué par le temps…

Le poids des années est une expression malheureusement tout à fait appropriée concernant les tissus du visage. Passé 35/40 ans, les pommettes commencent à s’évanouir, les sillons apparaissent et l’ovale se perd sous le poids de la gravité faisant glisser les tissus adipeux sous-cutanés vers le bas du visage.

L’unique solution est donc de repositionner ces tissus à leur emplacement d’origine, en les remontant durablement dans le tiers moyen du visage. C’est précisément l’action qu’auront les fils de suspension permanents sur ces tissus, et ce sans chirurgie.

… mais aussi à l’affaissement des tissus touchant les jeunes, bien plus tôt que la normale.

Nous avons dit plus haut que les fils résorbables étaient souvent adaptés à cette classe d’âge, dont la ptose des tissus est juste naissante. Justement, nous ne parlons pas ici des personnes faisant partie de la majorité de la population mais des patient(e)s souffrant depuis leur plus jeune âge d’une morphologie ne leur permettant pas de jouir d’un ovale qu’ils apprécient, ou encore leur donnant l’impression de joues « bouffies » malgré un indice de poids tout à fait standard. Pour eux, l’affaissement des tissus responsable de ces imperfections n’est pas le fruit du temps mais de leur morphologie d’origine.

Dans ce cas, les fils crantés (tenseurs / de suspension) permanents apportent une réponse parfaitement adaptée. Ils vont leur offrir des traits repositionnés correctement, de façon inédite, et maintenir ce résultat de façon permanente.

Aucune contre-indication sauf radiofréquence profonde et ultra-sons focalisés (HIFU)

Les fils ne présentent aucune contre-indication sur le plan de la santé et de l’innocuité. Ils ne présentent pas les contre-indications habituelles de la chirurgie. L’utilisation du laser pour traiter les taches brunes, rouges, ou encore la couperose n’est en aucun cas une contre-indication.

L’usage de la radiofréquence profonde (active sur l’hypoderme) est contre-indiqué car cela a pour effet de réchauffer les tissus et pourrait faire perdre aux fils leur capacité d’accroche. (Les appareils de radio-fréquence de dernière génération n’agissent en principe que sur le derme et ne sont donc pas contre-indiqués.) Idem, les ultra-sons focalisés sont proscrits après la pose car ils risqueraient de brûler le fil à leurs points de focalisation. Cela reste donc une contre-indication en termes d’efficacité et non en termes d’innocuité, qui reste toujours assurée à 100%.

L’intervention: avant, pendant, après

Avant le lifting

  • Pas d’aspirine, ni d’omega 3 (sous forme de compléments alimentaires) durant les 10 jours précédents l’intervention;
  • Shampooing antiseptique;
  • Prévoir d’être accompagné(e) pour le retour.

Pendant le lifting

  • Présence du patient durant 3 heures au cabinet (dont 1 heure d’intervention environ);
  • Intervention sous simple anesthésie locale et sans chirurgie;
  • Intervention au sein du bloc opératoire dédié du cabinet du Dr Foumentèze.
bloc opératoire docteur foumenteze cannes

Après le lifting

  • Être au calme pendant 24 h;
  • Attendre 24 h pour se laver la tête;
  • Pour la toilette du visage : mouvement du bas vers le haut le premier jour;
  • Potentielle gêne à la mastication durant les 3 premiers jours;
  • Douleur des 3 premiers jours ressentie que faiblement car très facilement traitée par simple prise d’antalgiques.
Gestion sans douleur fils tenseurs permanents

Gestion de la douleur

Gestion suites opératoires fils tenseurs permanents

Suites opératoires

Un œdème est un simple gonflement. Il ne doit pas être confondu avec une ecchymose (« bleu »). La mise en place des fils tenseurs dans le tissu sous-cutané du visage entraine lors de la pose un œdème autour de ceux-ci mais jamais d’ecchymose ou d’hématome.

Les deux causes de cet œdème :

  • Le volume de l’injection de l’anesthésie locale (anesthésie indispensable pour n’avoir ni douleur, ni hématome lors de l’intervention); et
  • L’inflammation créée par le passage du fil (quel que soit le type de fils : permanent ou résorbable).

L’évolution de ce gonflement :

  • Durant les premières heures, le gonflement est la conséquence du liquide anesthésiant et de l’inflammation.  Ces derniers rendent les tissus sous-cutanés plus spongieux et l’accrochage des fils reste fragile (la patient ne doit pas toucher à son visage). Cet inconvénient est en fait un avantage car il permet au médecin de réaliser un réglage ultra précis de la tension des fils, permettant le cas échéant de détendre immédiatement un fil qui apparaitrait trop tendu. Durant le 1er jour, le gonflement touche l’ensemble du visage de façon équilibrée. Les pommettes sont plus proéminentes que les joues.
  • Dès le premier soir, le liquide anesthésiant aura disparu et il ne restera plus que l’œdème dû à l’inflammation. Les fils tiennent à présent parfaitement et le risque que le patient détende ses fils inopinément n’existe plus. Mais durant les premiers jours, si besoin le médecin pourra encore aisément le faire avec un massage appuyé sur un point très précis.
  • Durant le 2ème et le 3ème jour, l’œdème diminue. Cette diminution, irrégulière, va se faire en premier en regard du passage des fils tenseurs. C’est cette diminution plus forte dans cette zone qui peut donner l’impression au patient, dans certains cas, qu’il voit le trajet des fils à l’extrémité inférieure de ses joues. En réalité, il voit une zone où l’œdème s’est résorbé plus vite, en raison du poids des fils sur celui-ci. Cette situation est tout à fait standard dans le processus de disparition du gonflement.
  • Du 4ème jour jusqu’au 7ème jour en moyenne, l’œdème va évidemment continuer de diminuer. Il est cependant important d’avoir conscience que celui-ci peut varier au fil des jours et selon les moments de la journée. Il est en général positionné plus haut le matin et plus bas le soir en raison de la gravité. De même, il n’est pas rare que l’œdème se refasse un peu plus visible en cas de fatigue importante ou au moment de la reprise d’activité. Ces phénomènes sont tout à fait normaux dans le cadre de la convalescence et ne durent pas.
  • Après une semaine, 80 % de l’œdème est résorbé et les fils sont définitivement fixés. S’il s’avérait alors exceptionnellement qu’un fil soit encore trop tendu, le médecin pourra le détendre faire en réinjectant le long du fil avec un liquide anesthésiant pour récréer une zone hyper hydratée autour du fil afin de le libérer partiellement et de permettre son déplacement.
  • Après 2 semaines, l’œdème a normalement totalement disparu.
  • Durant les 3ème et 4ème semaines, il peut arriver que certains patients subissent une persistance de petits œdèmes avant leur disparition totale. De micro défauts (petits creux) peuvent aussi rester visibles durant ce laps de temps avec une amélioration progressive. Ces micro creux ne seront décelables que par le patient lui-même, tant il connait son visage précisément et tant il sera, et c’est bien normal, à l’affut du moindre défaut devant sa glace. Il n’est pas rare que le patient croit découvrir un défaut sur son visage à ce stade que l’on retrouve en fait sur ses photos datant d’avant le lifting par fils.

Les réticences les plus souvent exprimées par votre chirurgien et leur explication :

En toute bonne foi, il serait difficile de lui donner tort tant les déceptions furent nombreuses depuis leur apparition en France en 2002. Les premiers fils promettaient alors un bel effet liftant. Votre chirurgien a certainement assisté à cet engouement initial pour la pratique. Il a entendu les discours prétendant apporter une réponse aux femmes encore jeunes, actives ne souhaitant pas encore de lifting chirurgical.

Malheureusement, comme beaucoup de  nouveautés, la mise au point n’était pas encore suffisamment aboutie en 2002 et la qualité des résultats ne fut pas au rendez-vous avant 2006 voir encore aujourd’hui lorsque le poseur n’est pas correctement formé. Ces années d’errance ont, et c’est bien compréhensible, achevé d’enterrer la réputation du lifting par fils de suspension. Les critiques des patients et des chirurgiens fusèrent de toute part et la grande majorité des praticiens prêts à délaisser leur bistouri ne s’y intéressa plus.

Ce traitement mature, doté d’un recul de plus de 10 ans, efficace, durable et totalement sécure souffre encore aujourd’hui des balbutiements trop nombreux de la décennie précédente.

Encore une fois, votre chirurgien dit vrai. Il a sans aucun doute effectué des poses qui se sont avérées infructueuses, malgré ses grandes qualités et son habitude de pratiquer des interventions bien plus complexes.

Cette vérité incontestable possède, cependant, des explications rationnelles et qui ne remettent pas en doute les qualités de votre chirurgien plasticien.

Le flou artistique régnant autour de cette technique, entretenu par la communication maladroite de certains laboratoires, explique la difficulté à discerner un bon fil d’un mauvais. Il arrive ainsi que, malgré la meilleure volonté du monde, le fil choisi soit de qualité insuffisante à moyen ou long terme et que la déception arrive vite chez la patiente.

Au-delà de la qualité fort discutable de certains fils, les lacunes de formation des poseurs sont les raisons principales expliquant l’opinion de votre chirurgien. Les formations dispensées par certains acteurs du domaine ne permettent pas à votre chirurgien de se voir présenter la juste technique de pose. Il ne s’agit pas d’une absence de volonté ou de compétence de son côté mais d’une politique contestable en amont. En effet, lors de ces formations, à de très (trop) rares exceptions, seules les techniques les plus simplistes sont présentées. Cela permet des séances plus courtes et donc plus nombreuses, multipliant le nombre de formés mais réduisant la qualité. Le message d’une technique jugée facile est alors répandu de façon erronée.

Ce défaut de formation et cette stratégie de communication faisant passer la technique de pose pour banale, notamment avec des expressions comme « lunch-time lift » ou via une sous-estimation de la durée de pose, discréditent normalement les fils aux yeux de votre chirurgien.

Ceci est d’autant plus triste qu’il suffirait de démontrer la supériorité objective de la technique de pose, en prenant le temps nécessaire, et d’apporter le bon fil de suspension à votre chirurgien pour que celui-ci change radicalement d’opinion.

Troisième et dernière remarque souvent mise en avant par les chirurgiens, la visibilité des fils. Là encore, ce n’est pas non plus le fruit d’un dénigrement injustifié de leur part.

Il s’agit d’un constat malheureusement trop souvent réalisé. Cette visibilité des fils est la conséquence logique d’une pose des fils trop en surface sous la peau.

Certes cette visibilité ne fait courir aucun risque au patient et pourra être très rapidement corrigée. Le lifting étant totalement réversible, le visage reviendra simplement à son état d’origine après que les fils mal posés aient été retirés. Néanmoins, il ne faut pas négliger l’importance de la déception engendrée chez la patiente, la valeur de son temps inutilement perdu pendant le retrait, et la réputation entamée du traitement auprès de tous ses proches dont le chirurgien.

Encore une fois, cette erreur de jugement dans le choix de la profondeur de positionnement du fil résulte d’un manque de formation. Insuffisamment détaillée, la technique de pose n’est pas maitrisée par le poseur novice. Il va donc devoir faire son expérience sur le tard. Tout à fait humainement, il préfèrera alors poser le fil très en surface de peur de faire un faux-pas en allant se positionner plus profondément sous la peau.

Tant que cette situation perdurera, certains patients continueront de rencontrer ce souci. Il s’agit d’un argument supplémentaire militant pour un renforcement des formations mais aussi contre la simplification à outrance de la terminologie entourant ce lifting médical.

Tarifs :

Plus de photos :

Les photos suivantes appartiennent toutes exclusivement au Dr Foumentèze. Elles montrent des patient(e)s ayant bénéficié d’un lifting du visage par fils tenseurs permanents sans aucun autre traitement (pas d’injection de produits de comblement).