Cernes : creux et colorés

D’où viennent les cernes ?

La peau de la paupière inférieure est une zone très mobile constamment mobilisée au court de la journée : plissements des yeux,  protection contre la lumière, sourire…

Cette peau est la plus fine de notre corps, 0,5 mm d’épaisseur contre 2 mm ailleurs, mais c’est aussi une région où la vascularisation est très importante. Pour ces raisons, parfois aidées par des prédispositions héréditaires, les signes de fatigue et de vieillissement de notre visage vont se porter prioritairement sur cette paupière inférieure. Elle va ainsi se cerner.

1) Cernes creux

Cause : l'affaissement de la graisse

Contrairement à ce qui a longtemps été pensé, le vieillissement n’entraine qu’une fonte minimale de la graisse du visage (avant 80 ans) mais bien un affaissement de cette graisse vers le bas du visage. Ce phénomène est appelé la « ptôse ». Il se produit également sous la fine peau de la paupière. Cette ptôse va donc diminuer la présence de graisse sous-cutanée à cet endroit, créer un creux et laisser apparaitre les contours osseux de l’orbite. C’est le résultat de ce phénomène que l’on appelle « cerne creux ».

Le traitement :

Les cernes creux sont traités par des injections d’acide hyaluronique afin de redonner du volume à la paupière. L’acide hyaluronique Volbella® bénéficie d’une très bonne fluidité le rendant parfaitement modulable. Il ne se charge pas en eau (contrairement à l’immense majorité des acides hyaluroniques) et ne présente donc aucun risque d’un excès de comblement par une augmentation secondaire de son volume.

2) Cernes bleus

Cause : ensemble finesse de la peau et absence de graisse

Les cernes bleus sont dus à l’association d’une peau très fine au niveau des paupières et l’absence de graisse sous cutanée. Cette association laisse apparaitre les deux éléments sous cutanés ayant cette couleur bleue-mauve:  la circulation sanguine (bleue) et le muscle orbiculaire (mauve).

Les traitements :

Le traitement de ce type de cerne coloré se fait par la combinaison de l’usage du laser « fractionné » associé à des injections d’acide hyaluronique:

  • Laser « fractionné »: Au lieu d’abraser toute la surface de peau traitée, ce laser ablatif partiel va créer des « puits » microscopiques en laissant de la peau intacte entre chaque « puits ». En cicatrisant, ces puits vont se refermer, entraîner un relissage cutané et redensifier le derme. Ce laser est par conséquent peu traumatisant et n’engendre aucune éviction sociale.
  • Acide hyaluronique: Si le laser permet de redensifier le derme, l’acide hyaluronique va quant à lui créer un petit molleton sous-cutané éloignant les vaisseaux et le muscle de la surface de la peau.

3) Cernes rouges

Cause : dilatation des vaisseaux

Les cernes rouges correspondent à une dilatation excessive des petits vaisseaux et des capillaires dermiques (dans l’épaisseur de la peau). Les origines de cette dilatation sont multiples: hérédité, âge, ou encore conditions climatiques excessives.

Le traitement :

Le traitement de ce type de cerne coloré se fait par l’utilisation du laser vasculaire. Il va cibler les vaisseaux qui vont absorber cette énergie laser et tout simplement être coagulés.

4) Cernes bruns

Cause : taches pigmentaires

Les cernes bruns correspondent à des taches pigmentaires souvent profondes. Les origines de ces taches sont héréditaires (bassin méditerranéen) ou acquises (exposition au soleil).

Les traitements :

Les taches pigmentaires à l’origine des cernes bruns se traitent, au moyen de peeling légers de façon répétés ou par laser « fractionné », comme pour les cernes bleus, selon le diagnostique du médecin.

  • Laser « fractionné »: Le laser « fractionné », au lieu d’abraser toute la surface de peau traitée, va créer des « puits » microscopiques en laissant de la peau intacte entre chaque puits. En cicatrisant, ces puits vont se refermer et entraîner un relissage cutané. Ce laser est par conséquent peu traumatisant et n’engendre aucune éviction sociale.
  • Peeling léger: Le peeling léger traitant les cernes bruns est réalisé par l’application d’acide trichloracétique (TCA) peu concentré. Ce peeling permet une accélération du renouvellement des cellules de l’épiderme. Il a pour avantage de pouvoir être fait tout au long de l’année, même en été, et de n’entrainer ni éviction sociale, ni nuisance.