Mésothérapie & Biostimulation – Éclat et teint de la peau

Des réponses que n’apportent pas les crèmes

Tonus, revitalisation, éclat, sont les objectifs éternels des soins cosmétologiques. Malheureusement les crèmes ne peuvent pas franchir la barrière de l’épiderme et ne peuvent donc pas agir sur les mécanismes à la base du tonus et de l’éclat de la peau.

Deux techniques médicales apportent à présent des résultats bien réels contre le teint terne et les ridules, en réhydratant la peau et en améliorant sa texture, grâce au ciblage de couches spécifiques : la revitalisation par mésothérapie (parfois appelée mésolift, à tord car non liftante) (1.) et les fils résorbables de biostimulation (2.).

1) Revitalisation (Mésothérapie) : contre le teint terne et les ridules

La revitalisation grâce à la technique de Mésothérapie consiste à injecter une solution composée d’acide hyaluronique, pour ses facultés hydratantes, ainsi que de vitamines et d’anti-oxydants.

Cette technique peut être utilisée pour le visage mais aussi pour le cou et le décolleté. Elle est indiquée pour la prévention du vieillissement, afin redonner du tonus et de l’éclat à la peau, ou encore pour atténuer les petites rides. Elle permet de lutter efficacement contre le teint terne de la peau du visage grâce à son pouvoir hydratant. A l’inverse, elle ne lifte pas le visage et doit donc perdre son appellation erronée de Mésolift.

Chaque séance consiste en de multiples petites injections sur la zone à traiter. Il conviendra de réaliser 3 séances le 1er mois, puis 1 séance tous les 3 mois.

  • Belle hydratation de la peau
  • Atténuation des ridules
  • Effet immédiat
  • Sans douleur
  • Sans trace sur le visage
  • Sans contre-indication

2) Les fils résorbables de biostimulation : pour une hydratation maximale

Ces fils, lisses et fins, sont en polydioxanone. Ce matériau se résorbe naturellement dans l’organisme, en 6 mois, par un phénomène appelé hydrolyse et signifiant « altération par l’eau ». Durant cette période, l’hydrolyse va donc bénéficier à la texture de la peau en provoquant une hydratation optimale des tissus . 

Cette technique est la plus indiquée au niveau de la joue et, plus rarement, au niveau du cou et du décolleté.

La pose de ces fils se fait sous anesthésie locale, dans le tissu sous-cutané, par un maillage serré de plusieurs dizaines de petits fils. Les suites sont très douces puisque la technique est absolument non-chirurgicale et ne peut donc provoquer aucune cicatrice ni aucune altération. Seules de légères ecchymoses sont possibles, certes sans gravité mais pouvant être gênantes socialement pendant quelques jours.

  • Hydratation maximale de la peau
  • Amélioration très importante de la texture de la peau
  • Effet immédiat
  • Légère douleur facilement traitée par simples antalgiques
  • Sous anesthésie locale
  • Sans contre-indication

Attention, ces fils n’ont rien à voir avec les fils tenseurs. Il ne faut en attendre aucune action d’élévation des tissus affaissés.