Peaux colorées : des peaux qui marquent à traiter en douceur

Trop longtemps, la médecine esthétique n’a pas su apporter de réponses efficaces aux problèmes spécifiquement rencontrés par les peaux colorées, noire, asiatique, métissée, ou mate, pourtant bien différents de ceux des peaux claires.

  • Les peaux claires mal protégées, sont à risque élevé de cancers cutanés
  • Les peaux foncées mieux protégées, sont plus sensibles aux troubles de pigmentation et cicatriciels

Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ainsi, le cabinet propose 4 traitements parfaitement adaptés aux peaux colorées (peau noire, asiatique, métissée ou mate) et à leur spécificités :

1) De 30 ans à 70 ans : la révolution du lifting médical par fils tenseurs

Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 1
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 3
Fils tenseurs permanents (suspension) peau noir Dr Foumenteze Cannes 2

Les différents types de peaux ne vieillissent pas de la même façon :

  • Les peaux caucasiennes fines, rident assez rapidement, jusqu’à se friper
  • Les peaux de couleur plus épaisses, rident peu, mais subissent surtout une ptôse au niveau des pommettes et des bajoues

Par conséquent, alors que les traitements anti-rides sont anecdotiques pour les peaux ethniques, la faculté liftante est elle du plus grand intérêt. Les traitements offrant cette faculté sont au nombre de deux : le lifting chirurgical et le lifting médical par fils de suspension.

Le lifting chirurgical, un traitement liftant non-indiqué pour les peaux foncées :

Le lifting chirurgical, bien que très efficace, présente l’inconvénient intrinsèque de toute utilisation d’un bistouri : la coupure de peau entrainant obligatoirement une cicatrice. Or, les peaux noires et asiatiques souffrent d’un risque élevé de cicatrisation excessive, épaisse, dure et foncée : la chéloïde. Ce lifting chirurgical n’est donc pas indiqué pour les peaux colorées.

Au contraire, le lifting médical par fil de suspension convient parfaitement à ce type de peaux.

Le lifting médical par fils tenseurs, le 1er lifting sans risque pour les peaux foncées :

  • Pas de bistouri ni d’incision, donc aucun risque de cicatrice ou de chéloïde
  • Pas d’hospitalisation (arrivée du patient juste avant et départ juste après)
  • Pas d’anesthésie générale mais seulement locale
  • Intervention au sein d’un bloc opératoire dédié au sein du cabinet
  • Fil 100% biocompatible, donc aucune possibilité d’allergie
  • Intervention à l’aide d’aiguilles à bouts non tranchants (« mousse »), donc impossibilité d’ecchymose ou d’altération d’un nerf

Ce lifting médical est REVERSIBLE :

C’est évidemment le cas si vous bénéficiez de fils dits « résorbables » puisque ceux-ci seront entièrement éliminés par le corps en moins d’une année. Néanmoins, cette réversibilité s’applique également aux fils dits « permanents ».

En effet, bien qu’il n’y ait strictement aucune raison pour que cela soit envisagé, il est toujours possible de REVENIR EN ARRIÈRE en choisissant de vous faire ENLEVER LES FILS, même des années après la pose. Les fils seront alors extraits par votre médecin et votre visage retrouvera simplement son apparence initiale.

La pose tout comme l’éventuel retrait des fils ne laisse aucune trace sur le visage du patient. Le choix du lifting non-chirurgical par fils permanents n’est en aucun cas un engagement pour le reste de votre vie.

Le terme « permanent » peut faire peur et je le comprends. Il reflète simplement la parfaite biocompatibilité du produit et signifie que celui-ci reste parfaitement intacte dans le visage du patient.

Un rajeunissement important du visage garanti dans le temps :

Fils résorbables :

Désormais, les fils tenseurs « résorbables » sont capables d’offrir une efficacité réelle et performante contre l’affaissement des tissus graisseux du visage, responsable de l’apparition des bajoues, des sillons nasogéniens, ou encore des plis d’amertume. On constate un rajeunissement de l’apparence du visage variant entre 2 et 3 ans. Ils ne disposent cependant pas de la capacité de repositionnement des fils « permanents » et sont donc plus indiqués pour des ptoses naissantes, chez le patient jeune (entre 30 et 40 ans).

0
ans d’apparence

Il est important de comprendre que l’action de ces fils « résorbables » aura entièrement disparue entre 6 à 12 mois après la pose. En effet, la résorption de l’acide polylactique dont ils sont faits sera alors trop avancée. Les cônes du fil servant à maintenir les tissus sous-cutanées se seront trop réduits .

Il s’agit donc d’une solution médicalement cohérente et efficace mais nécessitant d’être conscient de ses limites.

12 mois

Fils permanents :

Les fils tenseurs « permanents » sont les plus efficaces pour repositionner les tissus graisseux du visage affaissés avec le temps. Ce lifting médical permet un meilleur résultat que son pendant chirurgical car aussi efficace mais toujours naturel. Le patient bénéficiera d’un rajeunissement de l’apparence de son visage d’environ 10 ans.

Précisons par ailleurs que ces fils permanents offrent également la possibilité de traiter le vieillissement du cou. Ils sont parfaitement indiqués de la ptose naissante à la plus importante, de 30 à 70 ans en moyenne.

0
ans d’apparence

La durabilité du résultat prouvée à ce jour est de 10 ans. Il d’ores et déjà manifeste que cette durabilité sera en réalité plus importante compte tenu de la stabilité des résultats après 10 ans. Néanmoins, les premières techniques de qualité ayant été créées en 2006, on ne peut s’avancer plus en 2016.

La technique que j’ai créé et que je pratique (Infinite-Lift) permet de conserver ce résultat toutes ces années, sans perte de qualité et sans jamais avoir besoin de passer par l’étape retension. Autrefois nécessaire tous les 2 ou 3 ans (notamment avec la technique Easy-Lift), cette retension est aujourd’hui obsolète.

10 ans

L’assurance du naturel et de la discrétion  :

Au delà de l’absence totale d’incision et donc de cicatrice ou encore d’ecchymose pouvant dénaturer l’apparence du visage, les fils tenseurs sont placés sous la peau dans un axe vertical. Ils repositionnent donc les tissus sous-cutanés dans les tiers supérieur et moyen selon ce même axe. Or cet axe est celui que suivaient ces tissus à leur origine, dans la jeunesse du visage. Cela redonne une apparence naturelle de jeunesse au patient sans que l’on ne puisse remarquer l’intervention. A la différence du lifting médical, le lifting traditionnel chirurgical oblige de tirer les tissus et la peau de façon oblique afin de cacher la cicatrice derrière les oreilles, là où cela se voit le moins.

naturel effet traction verticale fils tenseurs

Tracé vertical des fils tenseurs

Orientation diagonale de la peau

De plus, la discrétion est optimale avec le lifting par fils tenseurs. En effet :

  • Les fils sont toujours invisibles et indolores sous la peau, même au toucher;
  • Aucun relief ou « bosse » sous la peau n’existe et il n’y a par conséquent aucun risque d’y prendre votre peigne, celui de votre coiffeur, ou encore que votre dentiste le remarque;
  • La rapidité de l’intervention vous permet de ne pas avoir à expliquer une absence (3 heures de présence au cabinet);
  • Et enfin le replis social est minime puisque les quelques douleurs sont très bien traitées par antalgiques pendant 48 à 72 heures, une reprise totale d’activité est possible entre seulement 3 et 8 jours après l’intervention et les œdèmes disparaissent en 15 jours (NB: Certains patients connaissent la persistance de petits œdèmes, dans les pires cas, jusqu’à 4 semaines après la pose, sans que cela ne les handicape et surtout bien-sûr sans douleur).

Une technique, une formation et un fil Français  :

  • Une technique de pose inventée en France depuis 2006 permettant une durabilité prouvée.
  • Un fil de fabrication française, 100% biocompatible, aux crans efficaces sans être agressifs.

  • Le Dr Foumentèze ayant réalisé 400 poses depuis 2006, cofondateur de l’organisme Français indépendant d’étude sur les fils de suspension (SOMEREFs), et enseignant à la Faculté de Médecine de Paris.

Cliquez ici pour obtenir encore plus d’informations sur les fils tenseurs

2) Epilation laser : Laser diode SOPRANO, enfin un laser pour les peaux foncées

Historiquement, l’épilation par laser médicaux ou lumière pulsée a toujours été déconseillée aux peaux colorées en raison du principe de fonctionnement de ces appareils :

  • Il consiste à exposer le poil à une lumière dont la longueur d’onde spécifique va être captée par le pigment (mélanine) des poils foncés. La mélanine, en captant la lumière, va la transformer en chaleur. Cette chaleur va ensuite être transmise à la racine du poil et celui-ci sera brulé définitivement. Seuls les poils foncés seront par conséquent détruits.
  • Malheureusement, les peaux naturellement colorées possèdent également de la mélanine et vont donc aussi absorber cette lumière, créer de la chaleur et risquer la même brulure.

Premiers progrès il y a 10 ans, le laser YAG :

Le laser YAG est un laser dont la longueur d’onde est moins absorbée par la mélanine que les lasers classiques. Son but était bien sûr de diminuer le risque de brûlure de la peau.

Très efficace, il est néanmoins assez douloureux et nécessite un système puissant de refroidissement. Par conséquent, on ne peut pas éliminer totalement le risque de brulure malgré un progrès notable.

Aujourd’hui, le laser SOPRANO indolore et sans danger :

Depuis 5 ans, les médecins disposent d’un laser totalement adapté aux peaux de couleur : le laser SOPRANO, absolument indolore, efficace et sans risque de brûlure.

centre laser soprano docteur foumenteze cannes

Salle laser du Dr Foumentèze

Longueur d'onde

Une nouvelle longueur d'onde enfin adaptée aux peaux colorées

Longueur d'onde

La longueur d’onde du laser SOPRANO est une grande avancée pour les peaux asiatiques, métissées, ou encore noires. En effet, celle-ci est beaucoup moins absorbée par la mélanine. Ceci signifie qu’elle ne fait plus courir au patient le risque d’avoir la peau brulée en même temps que ses poils.

Mode de fonctionnement

Un fonctionnement basé sur l'accumulation d'énergie

Mode de fonctionnement

Au lieu d’envoyer toute l’énergie nécessaire en un seul tir, une quantité d’énergie très faible est envoyée à chaque tir afin d’assurer une épilation indolore et sans risque de brûlure. Ceci est compensé par une cadence de tirs très élevée de 10 coups à la seconde apportant une efficacité maximale.
Cliquez ici pour visiter la page dédiée à l’épilation laser

3) Eczéma et acné : 80% des peaux noires sont acnéiques

Comment l'expliquer ?

Les peaux foncées sont adaptées pour protéger l’organisme des conditions climatiques spécifiques des pays chauds, humides et très ensoleillés. Par conséquent, lorsqu’elles se retrouvent dans des climats secs et froids, elles souffrent de dessèchement.

Trop sèche, la peau ne parvient pas à construire son film protecteur. Il se crée une inflammation locale, l’eczéma. Pour tenter de lutter contre cette sécheresse cutanée, et en absence de soleil, la peau du visage produit plus de sébum, devient grasse et source d’acné.

Le cuir chevelu souffre également de la sécheresse entrainant démangeaisons et pellicules.

Une évolution en 3 temps :

Le point noir (comédon) : engorgement du canal drainant une glande sébacée par production excessive de sébum, créant un micro kyste. Une localisation classique est une acné constituée de petits comédons le long du cuir chevelu, sur le front et les tempes favorisée par les huiles et cires utilisées pour coiffer les cheveux.

Le bouton blanc : douloureux à tête blanche dû à l’infection du micro kyste aussi appelé point noir.

La tache : séquelle finale du processus de cicatrisation post inflammation.

Le 1er des traitements, la prévention :

  • Point noir : nettoyage et démaquillage avec un savon approprié aux peaux grasses. Pas de tire-comédons, risquant de laisser une cicatrice. Veillez à ne pas déposer d’huile pour cheveux sur la peau.
  • Bouton blanc : ne pas traumatiser le bouton (risquant d’aggraver le problème), laissez le mûrir puis disparaître par lui-même ; maquillage possible avec coton ou mouchoirs jetables (surtout pas vos éponges ou pinceaux que vous risqueriez d’infecter)

Le traitement médical, le peeling superficiel :

Deux types de peelings superficiels sont indiqués en traitement :

  • Peeling superficiel à l’acide glycolique
  • Peeling superficiel à la Vitamine A Acide

Dans les deux cas, il conviendra de procéder à 3 ou 4 séances espacées de 15 jours.

Cliquez ici pour visiter la page dédiée aux peelings

4) Taches : Dès 20 ans, le plus grand souci des peaux noires

Mécanisme et causes

La tache peut être le produit de n’importe quelle inflammation de la peau. En effet, chacune fonctionne selon le même mécanisme en stimulant la fabrication de mélanine et en engendrant une hyperpigmentation transitoire.

Les causes que l’on peut citer sont donc l’eczéma, l’acné, les soins à base d’alcool, les frottements, les démangeaisons, les piqûres d’insectes, les cicatrices suivant de petites coupures, brûlures ou plaies, ou encore un poil incarné (poil poussant sous la peau et déviant de sa trajectoire par les traumatismes dus aux rasoirs multi-lames coupant le poil trop court, l’épilation à la cire arrachant les poils, mais aussi naturellement sur les peaux à poils frisés).

Des gestes simples de prévention :

  • Protection solaire indice 15
  • Bien hydrater la peau
  • Ne pas percer les boutons
  • Ne pas se raser trop fréquemment, bien désinfecter et gommage doux

Des traitements médicaux, selon l’avancée :

Le traitement de base choisi par le médecin pourra être :

  • Un peeling moyen associant plusieurs actifs : acide salicylique, acide mandélique, vitamine A acide et suivi d’un traitement quotidien à domicile pendant un mois; OU
  • Des séances de laser Diode ou YAG dont les longueurs d’ondes sont peu absorbées par la mélanine, évitant ainsi le risque de brûlure.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’appliquer une protection solaire rigoureuse pendant les semaines suivantes afin d’éviter tout risque de rebond pigmentaire.

En cas d’échec des traitements de base, la solution passera par un peeling profond au phénol dit « Exopeel ».

Cliquez ici pour retrouver la page dédiée au peeling profond Exopeel

Dans tous les cas, il est toujours utile de procéder à des séances d’épilation définitive afin de réduire quasiment à 0 le risque de subir la formation de poil incarné.

Cliquez ici pour retrouver la page dédiée à l’épilation définitive
Cliquez ici pour visiter la page dédiée aux traitements des taches